Une maison qui avait besoin d’amour

Dans mon travail j’apporte parfois, selon le mandat, de petites transformations mais aussi de grandes transformations.

C’est ce que j’aime de mon métier. Chaque contrat est différent et unique.

Ce beau projet a pris forme il y a plusieurs mois. Bien sûr qu’avant de partager des photos, je me dois d’être patiente et respectueuse envers mes clients. Souvent, mon travail a été fait depuis longtemps mais les travaux tardent pour différentes raisons ou se font en étapes.

Bref, tout ca a commencé par une belle rencontre avec France et Gilbert. Ils venaient de se procurer cette  petite maison dans mon quartier. Une petite maison qui avait besoin de beaucoup d’amour !

France et Gilbert m’avaient engagée a priori pour planifier leurs armoires de cuisine. Un grand lien de confiance s’est installé entre nous et ils m’ont fait confiance pour le choix des matériaux ainsi que la configuration de la salle de bain.

Tout dans cette maison a été refait. Divisions, électricité, plomberie et revêtements, bref tout !! Nous avons fait des choix actuels, de qualité, simples et qui sont surtout adaptés à leurs besoins. Les revêtements de sols et céramique de mur proviennent de Plancher Donald Blanchet, les sanitaires de chez Woseley et les luminaires de la Maison Luminaire. De fabuleux fournisseurs de Sherbrooke. Les armoires sont de chez Ikea. J’ai réussi a maximiser l’espace tout de même restreint avec des modules aussi standards que chez Ikea. Un tour de force !!

J’adore ce type de défi !!! Merci à mes clients pour leur confiance et aussi a Mélissa Carrier agent immobilière pour Sutton de m’avoir donné accès à des photos prises avant la démolition !!

 

ancienne cuisine et salle de bain sont devenues salle à manger et cuisine ouverte

nouveaux revêtements pour le salon

chambre transformée en grande salle de bain. Bain et douche séparés

Le séjour du sous-sol a été revisité également par de nouveaux revêtements

Tout est dans les détails… motifs dosseret et

rappel du papier peint.

Exprimez-vous !

*